Réservoir de mazout

Réservoir de mazout : neutraliser l’ancien et poser un nouveau

Quand un réservoir de mazout n’est plus utilisé, il est obligatoire de le neutraliser, surtout s’il n’est pas possible de l’enlever. En effet, même si la citerne est complètement vide, elle doit être réhabilitée pour prévenir les pollutions du sol après quelques années. À savoir que le coût du nettoyage du sol pourra s’élever à quelques milliers d’euros.

Neutralisation du réservoir en deux étapes

La première étape de la neutralisation d’un réservoir est de le nettoyer de l’intérieur pour enlever les matières nocives. À noter que le nettoyage et le dégazage ne s’improvisent pas. Ils doivent être obligatoirement effectués par une firme de réhabilitation reconnue. Pour trouver celle qui est habilitée à le faire, vous pouvez, entre autres, visiter le site https://tanketech.com/.

Par ailleurs, la seconde étape consiste à remplir le réservoir avec un produit inerte, notamment si la citerne est enfouie dans le sol. Parmi les plus utilisés, on compte le sable et la perlite. Toutefois, il est aussi possible d’opter pour de la mousse polyuréthane, du béton léger ou du béton. L’intégration de ses matériaux dans le réservoir peut se faire soi-même.

Enlever le réservoir ou la convertir en réservoir d’eau

Réservoir de mazoutAprès la neutralisation, l’ancien réservoir de mazout doit être obligatoirement ôté. Si celui-ci est en acier, le professionnel procèdera à un oxy-découpage au chalumeau ou à la grignoteuse. Il mettra une ventilation permanente qui contribue à l’évacuation des fumées et des odeurs. Il posera également un balisage autour de l’installation pour garantir la sécurité. Une fois fait, le spécialiste évacuera les déchets du réservoir et les transportera dans un centre agréé de traitement.

Toutefois, s’il y a des obstacles techniques tels que la présence de conduites, de constructions de surface ou d’un danger de stabilité, le réservoir peut rester là. Mis à part le remplissage avec des matières qui lui permettent de ne pas s’écrouler, il peut servir de réservoir d’eau. Plus écologique, ce dernier permet d’arroser le jardin ou d’apporter de l’eau dans les toilettes de la maison. Dans ce cas-là, il est indispensable de vérifier l’étanchéité du réservoir. Celle-ci est possible avec une pose peinture à l’interne.

Poser un nouveau réservoir de mazout

La durée de vie d’un réservoir de mazout n’est pas facile à estimer. Elle dépend de la qualité du matériau utilisé, du placement par l’installateur ainsi que du type de sol dans lequel il sera intégré. Par défaut, elle est assez longue. Par contre, s’il y a des soucis, il est toujours possible de le réparer, voire le remplacer, que ce soit avec un réservoir aérien ou enterré.

Pour une pose de nouveau réservoir, il est envisageable de choisir un réservoir en acier avec une sortie d’alimentation en dessous. Pour plus de sécurité, on peut opter pour une citerne en acier galvanisé sans soudure. Ce genre de réservoir est doublé d’une paroi intérieure en polyéthylène de haute densité qui est résistant à la corrosion.

En outre, le maitre de la demeure peut sélectionner d’autre modèle plus sûr, par exemple, un réservoir ECOGARD avec un système à double fond et détection des fuites. Il y a aussi les modèles 20PLUS et ECOPLUS qui sont recouverts d’un revêtement de protection externe en polyuréthane.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *