entretenir une chaudière

Quels sont les points clés pour bien entretenir une chaudière ?

Que vous utilisez une chaudière au gaz, au bois, au fioul ou au charbon, il est obligatoire de la faire contrôler une fois par an. Le coût de cet entretien varie entre 90 et 150 euros selon le modèle et le professionnel.

Il est possible d’opter pour un forfait incluant une assurance en cas de panne de votre chaudière. Ce forfait comprend, généralement le déplacement du chauffagiste pour la réparation. Dans notre dossier, vous trouverez les points clés pour bien entretenir une chaudière. 

Faire contrôler la chaudière par un professionnel

Si vous utilisez une chaudière gaz à condensation, sachez que le début de l’automne est la meilleure période pour son entretien. Cela permet de s’assurer que le système de chauffage fonctionne bien et d’éviter une panne en plein hiver. Durant sa visite, le chauffagiste doit vérifier l’état général de l’appareil et des échangeurs.

Il procède au nettoyage du foyer et du brûleur et vérifie le réglage de la combustion. Il s’assure également du bon fonctionnement des systèmes de sécurité. Cet entretien est aussi important dans la mesure où il permet de réaliser des économies d’énergie d’environ 10 % sur votre facture. 

Une chaudière gaz à condensation doit être contrôlée tous les 2 ans. En cas de non-respect, vous risquez jusqu’à 1 500 euros d’amende. À chaque rendez-vous, le professionnel vous remet une attestation. Celle-ci peut être demandée par votre assureur en cas de souci avec votre chaudière à gaz.   

Entretenir soi-même sa chaudière gaz à condensation.

Hormis le contrôle obligatoire, il est important d’adopter des gestes simples pour le bon fonctionnement de sa chaudière et optimiser son rendement. Cela vous permettra également d’anticiper les pannes. D’ailleurs, l’avantage de disposer d’un chauffage au gaz à condensation est que vous pourrez réaliser vous-même plusieurs points de contrôle.

Concrètement, vous devez régulièrement vérifier qu’il y a assez d’eau dans l’installation. Sachez qu’une chaudière gaz fonctionne par un système de pression. S’il n’y a pas suffisamment d’eau, n’hésitez pas à en rajouter dans l’installation grâce à un robinet prévu à cet effet.

En outre, pensez à vérifier la température et la chaleur de l’eau dans le système. Pour prévenir l’apparition de boue, il est également important de purger les radiateurs. Enfin, n’oubliez pas de mettre votre chaudière en mode hors gels si vous êtes absent pendant plus d’une semaine.

entretenir une chaudière

Autres astuces et conseils d’entretien à faire soi-même

Pour le bon fonctionnement de votre chaudière, nettoyez le foyer et le tiroir à cendres des poêles à l’aide d’une brosse tous les mois. L’interieur chaleur et les parois des foyers ouverts, fermés ou inserts doivent également être brossés tous les ans. Faites le même geste une fois par semaine en hiver.

Par ailleurs, il faut être vigilant quant à la qualité du combustible. Optez, entre autres, pour le bois de chauffage sec et fendu ou des granulés de bois certifiés. Quoi qu’il en soit, il faut toujours se référer à la notice d’entretien du fabricant. 

Bon à savoir

Votre assurance peut refuser de vous indemniser en cas de problème si vous ne faites pas entretenir votre chaudière. Si vous êtes locataire, votre bailleur peut déduire le coût d’entretien de votre dépôt de garantie quand vous quitterez le logement. 

Sachez qu’il est possible de bénéficier d’une aide pour installer une chaudière gaz à condensation. Il s’agit du crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE). Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un chauffagiste RGE. 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *