Immobilier français en progression en 2017 : l’évolution du marché

L’immobilier français a repris un nouveau souffle durant l’année 2017. Les investisseurs connaissent une hausse de leur clientèle et un marché prospère sans précédent. Rien que pour ces dernières périodes, près de 921 000 transactions ont été enregistrées si normalement cela se plafonnait aux 800 000 chiffres auparavant. Nombreuses sont les raisons qui expliquent cet engouement, le taux historiquement bas et la hausse du pouvoir d’achat des Français y sont pour beaucoup. Néanmoins, à l’échelle globale, on constate que certaines régions en profitent beaucoup plus de d’autres. Les villes de l’Hérault, Montpellier et Bordeaux deviennent des mannes à profit des investisseurs venus d’ailleurs. Top de l’immobilier français en 2017…

Hausse des ventes malgré la flambée des prix

En 2017, alors que le prix des biens connait une légère hausse, cela ne semble pas freiner les nouveaux acquéreurs. Peu commune, cette situation s’explique pourtant assez bien. L’année 2016, les ventes explosent  conduisant ainsi à l’affaiblissement des offres. Les acheteurs qui n’ont pas encore trouvé leur bonheur sont prêts à payer les biens au prix fort, et les investisseurs le savent, ils augmentent les prix. Cela est également dû à la hausse du pouvoir d’achat des ménages en liaison étroite avec le taux historiquement bas.

Résider à Montpellier coûte cher actuellement

Montpellier devient un petit luxe pour ceux qui recherchent un cadre de vie paisible. Aujourd’hui, la grande ville propose des maisons qui s’achètent à près de 3390€ le mètre carré soit une hausse de prix de près de 8,9% en trois mois. Un record qu’elle n’a jamais atteint auparavant. Le prix ne fait pas régresser les transactions.  Au contraire, les ventes sont dopées par la baisse des taux d’intérêt, une mesure fiscale qui semble faire naitre chez les particuliers le désir d’être de nouveaux propriétaires. Les demandes se concentrent surtout dans le quartier du Port Marianne qui jouxte le littoral ainsi que le quartier historique de l’Ecusson.

Bordeaux attirent les Parisiens, les Bordelais agacés

D’après les témoignages, les Bordelais vivent une situation d’inconfort du fait que selon eux, l’installation des Parisiens dans leur ville est à l’origine de la hausse des prix de l’immobilier. Les habitants ressentent en effet, une hausse soudaine des prix depuis l’arrivée d’une desserte TGV. La « belle endormie » est alors animée de colère face à l’invasion des Parisiens. Il y a de quoi avec le prix du mètre carré qui a littéralement doublée en passant de 1500 à 3000 euros, voire plus car certains appartements s’achètent à plus de 5000 euros le mètre carré.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *